enitfr +41 78 972 52 00 info@myidealtraveling.com
enitfr +41 78 972 52 00 info@myidealtraveling.com

Les défis d’une vie plus longue

My Ideal Traveling > News > Les défis d’une vie plus longue

Les personnes aujourd’hui recherchent des approches et des modèles différents dans leur vie personnelle, non seulement pour faire face au vieillissement, mais aussi à cause de l’augmentation des maladies chroniques et liées au style de vie, ainsi qu’au stress et aux problèmes de santé mentale. Les statistiques mondiales dans ces domaines sont alarmantes. Au cours des 50 dernières années, les maladies non transmissibles (MNT) ont remplacé les maladies transmissibles / infectieuses comme principales causes de décès dans le monde. Les maladies non transmissibles (dont les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, le cancer, le diabète, les maladies pulmonaires chroniques, etc.) sont à l’origine de 71% des décès dans le monde.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Forum économique mondial et les Nations Unies, les maladies non transmissibles représentent l’un des plus grands défis futurs pour la santé mondiale. Pourtant, au moins 80% des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et du diabète de type 2, ainsi que 40% des cancers, pourraient être évités en s’attaquant aux principaux facteurs de risque. Aujourd’hui on prends de plus en plus conscience qu’on peut réduire leurs risques grâce à l’activité physique, à une alimentation saine, à une consommation modérée de tabac et d’alcool, à des niveaux de stress plus faibles et à des styles de vie plus sains en général , mais il faudrait des politiques incisives, étant donné que les risques environnementaux (tels que les toxines, les moisissures, les pesticides, les plastiques et autres substances environnementales), ainsi que les facteurs socio-économiques, communautaires et sociaux de l’environnement, contribuent au développement de maladies chroniques et autres risques pour la santé.

Au cours des 5 à 10 dernières années, la prise de conscience de la crise mondiale de la santé mentale, ainsi que du fardeau croissant des maladies physiques, a pris de plus d’ampleur. En 2017, environ 1,1 milliard de cas de troubles mentaux et de consommation de drogues ont été signalés dans le monde (touchant environ 15% de la population mondiale) – et comme les troubles mentaux sont largement sous-estimés, la prévalence pourrait être encore plus élevé. Selon l’OMS, la dépression a augmenté de plus de 18% depuis 2005-2015 et est la principale cause mondiale de maladie et d’invalidité.

Les politiciens et les médecins des pays développés sont également préoccupés par la montée de la solitude et de l’isolement en tant qu’épidémie de santé publique. La solitude est étroitement liée aux maladies physiques et mentales et a un impact importants sur la santé – en fait, son impact sur la durée de vie est similaire à la consommation de 15 cigarettes par jour et supérieur à celui de l’obésité et est associé à un risque accru de maladie cardiaque, dépression, anxiété, démence et décès prématuré. Le besoin d’un meilleur équilibre psycho-physique a conduit les personnes à la recherche d’aide à aborder des moyens de bien-être tels que la méditation, la sensibilisation et le yoga ou des médecines complémentaires comme l’Ayurveda.

Le vieillissement de la population s’accompagne d’une augmentation des maladies chroniques, ainsi que du risque de solitude car les personnes âgées perdent en mobilité et en indépendance. L’isolement social est particulièrement nocif pour les personnes âgées dans une phase de leur vie où elles auraient besoin de plus de soins médicaux, de services sociaux, d’amis et de loisirs et est liée au déclin cognitif, à une mauvaise santé physique et mentale et à un risque accru de décès .

Selon les Nations Unies, « le vieillissement de la population … est destiné à devenir l’une des transformations sociales les plus importantes du XXIe siècle, avec des implications pour presque tous les secteurs de la société ». Pour les individus, la question importante n’est plus d’augmenter la durée de vie mais de maximiser la durée de vie saine.

Partout dans le monde, le bonheur et le bien-être ont été influencés par la détérioration de la santé, la propagation de la solitude et des maladies mentales et les conséquences du vieillissement. Le bien-être holistique offre de nouvelles connaissances, approches et outils pour relever ces défis.

(Thanks to Global Wellness Institute for this contribution)

My Ideal Traveling

« Je me suis souvent retrouvé avec une valise à préparer, un changement radical à affronter, une nouvelle dimension à trouver. Des changements dans la vie et des perspectives à gérer qui m’ont conduit à ma métamorphose la plus authentique: faire du voyage un métier.

Je voulais offrir une gamme de programmes de bien-être qui soient des itinéraires d’évolution, pour se détendre, détacher l’esprit, mais surtout apprendre à bien manger, faire du mouvement, retrouver la valeur et l’importance de se sentir en harmonie avec la nature. Voyager, ce n’est pas seulement se déplacer ou suivre un itinéraire, c’est une façon d’aller vers son centre et de se déplacer vers l’autre. De là vient notre véritable richesse intérieure« .
Monica Bevacqua, My Ideal Traveling founder


Besoin de plus d'informations? Contactez-nous!

N’hésitez pas à nous appeler par téléphone.
Nous serons hereux de vous aider!

+41 78 972 52 00

info@myidealtraveling.com